31 août 2006

Vernis à ongles

Il est bientôt onze heures du matin à Machinville. Le soleil, qui s’est couché tard la nuit dernière, baille, étire ses rayons, et finit par pointer le bout de son nastre. Les immeubles baillent à leur tour, clignent des fenêtres, et après s’être ébroués quelque peu pour prévenir leurs occupants, se redressent lentement dans la mordante fraîcheur matinale. Onze minutes plus tard, tout le monde est debout dans la famille Brandy. Sirose, la petite première, a le sourire qui est monté jusqu’aux oreilles ce matin, si bien qu’elle machouille négligemment les boucles que son parrain, le maire Grosillon, lui a offert pour son 5ème anniversaire. Elle observe sa petite sœur, Cusec, de 15 ans sa puinée, qui se badigeonne allègrement les ongles, les doigts et le nez de vernis à ongles, multipliant ainsi ses chances de finir la journée perchée dans un cactus copulatoire. Trop occupée par son peinturlurage, elle demande à Sirose d’aller accueillir le facteur.

- Sirose, sois gentille s’il te plait, va accueillir le facteur, moi je suis trop occupée par mon peinturlurage.

Celle-ci, sans mot dire, va chercher son tabouret pour accéder au tiroir à facteur, en extirpe un fusil presque aussi grand qu’elle, vérifie qu’il est bien chargé, puis s’en va trottiner gaiement dans le jardin pour guetter le fonctionnaire.

Posté par Sylkarion à 10:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Vernis à ongles

    Tiens une nouvelle !?!

    Une couette/duvet.
    ------------------
    hop la !
    Tres fantasmagorique comme monde. où cela va-t-il nous mener?

    Posté par Mitsu, 01 septembre 2006 à 16:45 | | Répondre
  • Drôles de noms o_0
    --> trompette

    Posté par La Lutine, 03 septembre 2006 à 10:45 | | Répondre
Nouveau commentaire